La sociologie aux mains des indigènes : le cas des critiques d'art contemporain - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2007

La sociologie aux mains des indigènes : le cas des critiques d'art contemporain

, (1) , (2)
1
2

Abstract

Comment faire la sociologie d’un monde dont les acteurs ont fait de la sociologie l’un des outils qu’ils utilisent pour penser leur monde et réfléchir leurs activités ? La sociologie des sociologues, qui a pu être posée comme préalable épistémologique à la pratique (réflexive) de la discipline1, n’est plus le seul lieu où cette question peut être articulée. La diffusion des savoirs des sciences humaines autant que la domination sur la scène intellectuelle de certains sociologues qui ont pu être considérés comme des figures majeures de la théorie « à la française »2, ont contribué à diffuser une vulgate sociologique que les acteurs de certains mondes sociaux peuvent désormais mobiliser pour articuler un discours sur leur monde et sur eux-mêmes (...).
Fichier principal
Vignette du fichier
2007_Francois_Sociologie_mains_indigenes.pdf (451.88 Ko) Télécharger le fichier

Dates and versions

hal-03459526 , version 1 (27-10-2022)

Licence

Attribution - ShareAlike - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Valérie Chartrain, Stephen Wright, Pierre Francois. La sociologie aux mains des indigènes : le cas des critiques d'art contemporain. Sylvie Girel; Serge Proust. Les usages de la sociologie de l'art. Construction théorique, cas pratiques. 2e Congrès de l'Association française de sociologie, 2006, L'Harmattan, pp.101-127, 2007, Logiques sociales. Série Sociologie des arts, 9782296039117. ⟨hal-03459526⟩
1 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More