HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L'ampleur du ralentissement chinois et son impact sur les grands pays développés

Résumé : Un grand nombre d’analystes et d’experts estiment que le ralentissement chinois est plus important que celui affiché dans les comptes nationaux des autorités chinoises. Partant d’Artus (2015), nous avons estimé le PIB de la Chine à partir de variables de fret, de production d’électricité et de ciment. Si nos résultats confirment le ralentissement de l’économie chinoise depuis 2011, passant d’un rythme en glissement annuel de 12 % à moins de 8 % début 2013, la stabilisation du rythme de croissance observée depuis par les comptes nationaux n’est pas retracée par cette analyse qui indiquerait plutôt la poursuite du ralentissement de la croissance chinoise. Cependant, une telle modélisation du PIB ne prend pas en compte la grande transformation du modèle économique chinois vers un nouveau modèle de croissance amorcé depuis 3 ans, soutenu par un fort endettement des agents domestiques et orienté vers davantage de services. Une analyse enrichie de variables reflétant la situation sur le marché d el’emploi confirme le ralentissement de l’économie chinoise retracé par les comptes nationaux, reflétant une transition difficile entre deux régimes de croissance et non les prémices d’une entrée prochaine en récession. En revanche, sa partie « industrielle » devrait continuer de décélérer, interdisant tout rebond significatif des importations chinoises. Cela aura des conséquences sur les économies développées : le Japon et l’Allemagne seraient les pays les plus touchés par le ralentissement chinois : l’effet cumulé de 2014 à 2017 s’élèverait à plus de 2 points de PIB. L’impact sur l’économie japonaise passe par une forte exposition au commerce chinois tandis que l’impact sur l’économie allemande est davantage lié à son degré d’ouverture. Viennent ensuite le Royaume-Uni, l’Italie et la France avec un effet cumulé proche de 1 point de PIB. L’Espagne et les États-Unis seraient les pays les moins impactés avec un effet cumulé autour de 0,5 point de PIB
Mots-clés : Economie Chine
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03459496
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, December 1, 2021 - 1:22:47 AM
Last modification on : Friday, March 25, 2022 - 3:42:13 AM

File

12-2015-heyer-l-ampleur-du-ral...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Eric Heyer. L'ampleur du ralentissement chinois et son impact sur les grands pays développés. Revue de l'OFCE, Presses de Sciences Po, 2015, pp.205 - 218. ⟨10.3917/reof.144.0205⟩. ⟨hal-03459496⟩

Share

Metrics

Record views

4

Files downloads

2