Taux de change : mer calme - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue de l'OFCE Year : 2006

Taux de change : mer calme

(1)
1

Abstract

reaking off with three years of depreciation, the dollar exchange rate has appreciated in 2005 in relation with the euro and the yen. In spite of the deterioration of the current account on the whole year, private capital inflows returned to the US market, attracted by high interest rates and some strong return expectations. Moreover, a one off incentive measure has stimulated the inflows of US earnings. In 2006 and 2007, the strengthening of the growth and a more aggressive monetary policy in the EA will change perceptions for investors. The euro will become stronger to 1,3 dollar in the beginning of 2007, after 1,2 in the 2006 first term. The yen will be sold at 107 yen for 1 dollar, after 117 nowadays.
En dépit d’un besoin de financement croissant en 2005 aux États-Unis et d’une moindre croissance de la liquidité internationale, le taux de change du dollar s’est apprécié en 2005 face à l’euro, la livre et le yen, rompant ainsi avec le mouvement baissier qui s’était installé depuis trois ans. L’attrait des placements outre-Atlantique a pris le dessus sur la prise de risque liée à la montée des déséquilibres. Des perspectives de profits élevés liés à une forte croissance (3,5 % en 2005) et un différentiel de taux d’intérêt avec la zone euro largement en faveur des États-Unis ont été autant d’arguments susceptibles de mobiliser les capitaux étrangers privés sur des placements en dollar. Ces arguments ont en plus été relayés par des incitations fiscales exceptionnelles favorisant le rapatriement des bénéfices des filiales américaines travaillant à l’étranger. L’activité des banques centrales sur le marché des changes s’est en contrepartie assagie, fruit de l’arrêt des interventions de la Banque du Japon. En 2006, la dégradation du solde courant américain et surtout le retournement de la conjoncture économique dans la zone euro combiné à un nouveau cycle de hausse des taux directeurs de la Banque centrale européenne (BCE) devraient bouleverser les anticipations des investisseurs et modifier les arbitrages en faveur de l’euro et du yen. Le soutien de la Bank of China se maintiendra néanmoins. Le dollar se déprécierait donc à nouveau en 2006 et se stabiliserait en 2007. Il s’échangerait à 1,3 dollar pour 1 euro, après 1,2 dollar pour 1 euro au premier trimestre 2006 et à 107 yen pour 1 dollar, après 117 yen pour 1 dollar début 2006.
Fichier principal
Vignette du fichier
2006-04-rifflart-taux-de-change-mer-calme.pdf (108.14 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03459171 , version 1 (30-11-2021)

Identifiers

Cite

Christine Rifflart. Taux de change : mer calme. Revue de l'OFCE, 2006, 97, pp.169 - 177. ⟨10.3917/reof.097.0169⟩. ⟨hal-03459171⟩
4 View
5 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More