Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Pour une histoire des populations noires en France : préalables théoriques

Résumé : Voilà que depuis quelque temps les observateurs semblent découvrir l’existence de populations noires dans notre pays... Cette remarque peut paraître incongrue, tant il est vrai qu’avoir la peau noire, en France hexagonale, n’est pas, a priori, la meilleure manière de passer inaperçu. Il conviendra de rendre compte de ce paradoxe : les Noirs de France sont individuellement visibles, mais ils sont invisibles en tant que groupe social et qu’objet d’étude pour les universitaires. D’abord en tant que groupe social, ils sont censés ne pas exister, puisque la République française ne reconnaît pas officiellement les minorités, et ne les compte pas non plus. On pourrait se réjouir de l’invisibilité des populations noires, ou en tout cas considérer que cela ne pose pas problème en soi, si certaines difficultés sociales spécifiques qui les affectent étaient mesurées, connues, reconnues. Or ce n’est pas le cas. Aussi l’invisibilité, plutôt que d’être la conséquence paisible d’une absence de problèmes particuliers, devient un tort.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03459041
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, November 30, 2021 - 11:07:18 PM
Last modification on : Friday, March 25, 2022 - 3:32:09 AM

File

2005-ndiaye-pour-une-histoire-...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Pap Ndiaye. Pour une histoire des populations noires en France : préalables théoriques. Le Mouvement social, Presses de Sciences Po (Anciennenment : Éditions de l'Atelier, Éditions ouvrières, La Découverte), 2005, 4 (213), pp.91 - 108. ⟨10.3917/lms.213.0091⟩. ⟨hal-03459041⟩

Share

Metrics

Record views

5

Files downloads

42