Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L’Eglise orthodoxe russe et la question des frontières. Sainte Russie, monde russe et territoire canonique

Résumé : Dès la seconde moitié du XXe siècle, l’Église orthodoxe russe a été un acteur majeur de la politique étrangère soviétique. Kirill, qui est patriarche depuis 2008 après avoir été métropolite chargé du département des relations extérieures de l’Église, a perpétué cette tradition, intervenant maintes fois sur des sujets de politique internationale. Au-delà de cette alliance structurante inscrite au cœur des relations entre l’Église et l’État russes, au-delà d’une même culture soviétique partagée par une grande partie des élites politiques, économiques et religieuses se reflétant, entre autres, dans les déclarations du Concile mondial populaire panrusse, les autorités ecclésiastiques et politiques s’appuient mutuellement les unes sur les autres pour défendre un même projet civilisationnel dans le monde globalisé, et partagent largement les mêmes intérêts dans l’espace postsoviétique...
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03459030
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, November 30, 2021 - 11:04:14 PM
Last modification on : Friday, July 8, 2022 - 11:44:24 AM

File

rousselet-etude-228-229.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Kathy Rousselet. L’Eglise orthodoxe russe et la question des frontières. Sainte Russie, monde russe et territoire canonique. Les études du CERI, Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI), 2017, pp.49 - 53. ⟨hal-03459030⟩

Share

Metrics

Record views

17

Files downloads

16