Centre spirituel et culturel orthodoxe de Russie : pourquoi exporter la spiritualité ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Reports (Research Report) Year : 2017

Centre spirituel et culturel orthodoxe de Russie : pourquoi exporter la spiritualité ?

(1)
1

Abstract

Le 10 octobre 2016, le Centre spirituel et culturel orthodoxe de Russie (Rossiiskii dukhovno-kul’turnyi pravoslavnyi tsentr) a ouvert ses portes aux visiteurs. Les premières négociations concernant la construction du Centre commencent en 2007 lors de l’amélioration significative des relations franco-russes. En 2010, la Direction des affaires du Président de la Fédération de Russie gagne le concours en versant la somme la plus importante et devient propriétaire du terrain précédemment occupé par l’ancien bâtiment de Météo France. Un premier projet sélectionné est rejeté par l’ancien maire de Paris, Bertrand Delanoë, puis le jury désigne Jean-Michel Wilmotte pour diriger la construction qui commence en avril 2015. À l’automne 2016, l’ensemble est déjà achevé. Il est situé au coin du quai Branly et de l’avenue Rapp et consiste en quatre bâtiments : la cathédrale de la Sainte-Trinité, un centre d’expositions, une école franco-russe, la direction du Diocèse de Chersonèse avec une salle de concert et les logements des prêtres et d’employés de l’ambassade russe...
Not file

Dates and versions

hal-03458942 , version 1 (30-11-2021)

Identifiers

Cite

Kristina Kovalskaya. Centre spirituel et culturel orthodoxe de Russie : pourquoi exporter la spiritualité ?. [Rapport de recherche] Centre de recherches internationales; Groupe Sociétés, Religions, Laïcités. 2017. ⟨hal-03458942⟩
17 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More