Politiques budgétaires : l’Europe empactée - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue de l'OFCE Year : 2004

Politiques budgétaires : l’Europe empactée

(1, 2, 3, 4, 5, 6) , (1) , (1) , (1, 7) , (1) , (1) , (1) , (1) , (1) , (1) , (1) , (1) , (1) , (1) , (1) , , (1)
1
2
3
4
5
6
7
Amel Falah
  • Function : Author
  • PersonId : 956535

Abstract

A loosening of the monetary stance and a strong fiscal impulse have favoured upturn of the US economy in 2003. The pro-cyclical fiscal stance will be maintained in 2004, supporting the reduction of the output gap. The worsening of public deficit will stop in 2005 under the effect of higher tax revenues. In the euro zone most countries reacted to tighter monetary conditions with a pro-cyclical fiscal policy during stagnation. Nevertheless public deficits increased and budgetary positions deviated from those announced in the Stability Programmes, mainly as a result of the deterioration of their cyclical component. In 2004 and 2005 macroeconomic policy conditions will remain unsupportive of growth, which will attain its potential pace only in 2005. The absence of accommodative fiscal and monetary impulses will not hinder an increasing number of countries from exceeding the 3% reference value.
La gestion différente de la politique économique des deux côtés de l’Atlantique, qui a caractérisé la période 2001-2003, se poursuivrait en 2004 et 2005. Aux États-Unis, en présence d’une forte amélioration des conditions monétaires, l’impulsion budgétaire très positive a été favorable à la croissance en 2003. Elle serait reconduite en 2004, accompagnant la réduction de l’output gap. La détérioration des comptes publics américains s’interromprait seulement en 2005, principalement du fait de l’effet de la croissance sur les recettes fiscales. Dans la zone euro, en phase de ralentissement en 2003, le durcissement des conditions monétaires c’est accompagné d’une politique budgétaire pro-cyclique. Néanmoins, la détérioration des soldes publics s’est poursuivie et les pays de la zone euro n’ont pas, en moyenne, respecté leurs engagements du Programme de stabilité de décembre 2002. Mais l’impact de la conjoncture en est le principal responsable, et le creusement du déficit public a été plus que compensé par l’excès d’épargne des agents privés. Le respect des clauses du Pacte de stabilité aurait bridé davantage la progression du PIB. En 2004 et 2005 le policy mix européen manquerait encore son rendez-vous avec la croissance alors que celle-ci est encore loin de son rythme potentiel en 2004 et l’atteint à peine en 2005. Face à un durcissement des conditions monétaires, l’impulsion budgétaire serait encore négative, mais plusieurs pays de la zone auraient encore un déficit nominal supérieur à 3 %.
Fichier principal
Vignette du fichier
2004-04-chauvin-politiques-budgetaires-leurope-empactee.pdf (83 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03458744 , version 1 (30-11-2021)

Identifiers

Cite

Elena Stancanelli, Valerie Chauvin, Guillaume Chevillon, Odile Chagny, Hélène Baudchon, et al.. Politiques budgétaires : l’Europe empactée. Revue de l'OFCE, 2004, 89, pp.145 - 161. ⟨10.3917/reof.089.0143⟩. ⟨hal-03458744⟩
9 View
3 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More