Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La politique chinoise de la France. Du mythe de la relation privilégiée au syndrome de la normalisation

Résumé : Toute politique s’enracine dans une histoire, la politique chinoise de la France plus que bien d’autres. Pour la période contemporaine, cette histoire a été maintes fois rappelée : l’hypothèque indochinoise a dissuadé la France de reconnaître la Chine populaire dans la foulée de la victoire communiste de 1949. Mais en 1964, alors que la guerre froide s’était entre-temps étendue à l’Asie, la France du général de Gaulle s’est démarquée du partenaire atlantique en établissant des relations diplomatiques avec la République populaire de Chine (RPC). Or ce geste politique par excellence n’a pu déboucher sur un dialogue et une coopération bilatérale qu’à la fin des années soixante-dix, après que la Chine eut amorcé la politique dite de réformes et d’ouverture...
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03458536
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, November 30, 2021 - 9:24:32 PM
Last modification on : Friday, March 25, 2022 - 3:58:58 AM

File

crii-012-0089-2.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Françoise Mengin. La politique chinoise de la France. Du mythe de la relation privilégiée au syndrome de la normalisation. Critique Internationale, Presses de sciences po, 2001, pp.89 - 110. ⟨hal-03458536⟩

Share

Metrics

Record views

2

Files downloads

8