HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Plus-values, consommation et épargne : Une estimation de l'effet richesse aux États- Unis et au Royaume- Uni

Résumé : La forte hausse des cours boursiers, observée dans la seconde moitié des années 1990, est fréquemment évoquée pour expliquer le dynamisme, au cours de cette période, de la consommation des ménages américains et britanniques, et son corollaire, la baisse du taux d'épargne. Cet article analyse les déterminants de la consommation des ménages dans ces deux pays, et en particulier l'importance de l'effet richesse. Il comporte trois parties : un survol des évolutions de la consommation, de l'épargne et de la richesse des ménages au cours des quarante dernières années ; un rappel de la théorie et des modèles à tester ; enfin la présentation des résultats économétriques. Aux États-Unis, d'après nos estimations, une augmentation d'un dollar de la richesse des ménages conduit à un accroissement de la consommation de l'ordre de 5,5 cents, soit des résultats proches de ceux publiés depuis Ando et Modigliani (1963). La forte baisse du taux d'épargne dans la période récente proviendrait essentiellement de la hausse de la Bourse. Au Royaume- Uni, une livre de richesse financière ou immobilière supplémentaire serait consommée à hauteur de 5 pence environ. Les fluctuations de la richesse immobilière résultant de la bulle immobilière de la fin des années 1980 et de son éclatement auraient fortement influencé le taux d'épargne. L'augmentation de la richesse financière aurait contribué positivement à la baisse du taux d'épargne au cours des dernières années.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03458494
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, November 30, 2021 - 9:12:44 PM
Last modification on : Saturday, March 26, 2022 - 3:46:03 AM

File

2000-04-mathieu-plus-values-co...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Citation

Corinne Houizot, Hélène Baudchon, Catherine Mathieu, Francisco Serranito. Plus-values, consommation et épargne : Une estimation de l'effet richesse aux États- Unis et au Royaume- Uni. Revue de l'OFCE, Presses de Sciences Po, 2000, pp.197 - 240. ⟨10.3406/ofce.2000.1593⟩. ⟨hal-03458494⟩

Share

Metrics

Record views

2

Files downloads

1