Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Islam et tolérance en Azerbaïdjan : réalité historique et usage politiques

Résumé : Devenu indépendant avec la dislocation de l’URSS, l’Azerbaïdjan fait partie de ces six ex-Républiques soviétiques dites musulmanes, du fait leur appartenance historique à la civilisation arabo-islamique et leur auto-identification au monde musulman. Toutefois, dans cet ensemble en apparence homogène un pays occupe une place à part. Situé aux confins de trois Empires, russe, ottoman et iranien qui s’y sont affrontés tout au long des XVIIIe et XIXe siècles, l’Azerbaïdjan est la seule République ex-soviétique à être majoritairement chiite, tandis que tous les musulmans de l’ex-URSS s’identifient traditionnellement à l’islam sunnite. 96,9% de la population est ainsi musulmane, dont environ 75 % de chiites. Deuxièmement, pays multiconfessionnel et multiethnique l’Azerbaïdjan vante sa tradition ancienne de tolérance religieuse. Et troisièmement, depuis l’indépendance, il revendique un attachement fort à la laïcité, héritée de l’expérience soviétique. Tolérance et laïcité font dès lors l’objet d’une instrumentalisation politique et les dirigeants en usent et en abusent à des fins tant de politique intérieure qu’extérieure.
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03455356
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, November 29, 2021 - 3:59:58 PM
Last modification on : Tuesday, January 18, 2022 - 11:42:04 AM

Identifiers

Collections

Citation

Bayram Balci. Islam et tolérance en Azerbaïdjan : réalité historique et usage politiques. [Rapport de recherche] Centre de recherches internationales; Groupe Sociétés, Religions, Laïcités. 2017. ⟨hal-03455356⟩

Share

Metrics

Record views

19