L’Algérie au bout du fil - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles (Book Review) Year : 2021

L’Algérie au bout du fil

(1)
1

Abstract

Pendant la période coloniale, le développement des communications par les réseaux électriques n’a fait que séparer davantage les communautés en accentuant les tensions permanentes et en fragmentant les audiences. En janvier dernier, le rapport de Benjamin Stora appelant à une « réconciliation des mémoires » franco-algériennes a été l’objet de nombreuses discussions parmi les historiens. Parmi ces interrogations, la nature et l’utilité de nouveaux moyens de dialogue entre la France et l’Algérie, la nature même de la société coloniale et sa cohérence tiennent une place importante. Autour de ces mêmes thèmes, le livre d’Arthur Asseraf montre que la multiplication des moyens de communication n’a pas suffi, en contexte colonial, à rapprocher les différentes parties de la société coloniale. En prenant pour objet la multiplication des « nouvelles » (news) sous toutes leurs formes (journaux, radios, cinéma…), il affirme qu’Européens et Algériens sont devenus, entre 1880 et 1940, plus connectés mais aussi plus divisés. Cet objet original illustre aussi combien le passé colonial ne peut être compris dans le seul face-à-face entre la métropole et ses trois départements algériens. [Premiers paragraphes]
Fichier principal
Vignette du fichier
2021_Perrier_algerie_au-bout-du-fil.pdf (239.65 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03424015 , version 1 (10-11-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-03424015 , version 1

Cite

Antoine Perrier. L’Algérie au bout du fil : À propos de : Arthur Asseraf, Electric News in Colonial Algeria, Oxford University Press. 2021. ⟨hal-03424015⟩
20 View
13 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More