Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Être propriétaire et palestinien au Liban : entre un conflit politique qui perdure et les enjeux d’un marché immobilier excluant

Résumé : Cet article examine les répercussions sociales et économiques de l’insécurité de la tenure foncière pour les réfugiés palestiniens au Liban dont la propriété se situe dans le parc immobilier légal. L’insécurité foncière pour les Palestiniens, causée par la loi n° 11614 de 1969 et son amendement en 2001, est à l’origine d’une logique marchande segmentée et induit des rentes disponibles uniquement à travers le circuit et le réseau d’un sous-marché immobilier spécifique au parc palestinien. L’étude de ce sous-marché met en évidence les corrélations entre les conflits politiques et sociaux et une forme de stabilisation de l’insécurité foncière. En effet, les coûts de sécurisation constituent pour les acteurs la maîtrisant, par la violence ou par la simple instauration d’un rapport de force mobilisant la loi, une rente foncière classique ou une rente de guerre en période de conflits. Réalisé à partir des données d’archives, ce travail mobilise aussi une méthodologie qualitative avec des entretiens semi-directifs.
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03420507
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, November 9, 2021 - 11:14:53 AM
Last modification on : Wednesday, November 10, 2021 - 4:07:26 AM

Identifiers

Collections

Citation

Rouba Wehbe. Être propriétaire et palestinien au Liban : entre un conflit politique qui perdure et les enjeux d’un marché immobilier excluant. « Les villes dans le monde arabe », journée d'étude, CAREP, Dec 2020, Centre arabe de recherches et d’études politiques de Paris (CAREP Paris), France. ⟨hal-03420507⟩

Share

Metrics

Record views

16