Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

L’image de l’espion dans la culture populaire soviétique des années 1950 : entre affirmation patriotique et valeurs de guerre froide

Abstract : Les années 1950 furent un âge d’or de la littérature et du cinéma d’espionnage. En témoignent en France l’extraordinaire boom des romans publiés par les éditions du Fleuve Noir entre 1949 et 1965, et en Angleterre le succès immédiat des aventures de James Bond lancées en 1953. Au même moment, l’espionnage fait également recette dans la presse et les librairies du bloc soviétique. Le cinéma s’avère à l’Ouest comme à l’Est un relais particulièrement efficace à la fin des années 1950 et au début des années 1960 pour diffuser encore plus largement les exploits des héros de l’Occident ou de ceux du communisme luttant contre les espions. Ces productions culturelles relèvent à l’évidence de la culture bipolaire de guerre froide où l’on construit son objet en observant celui du camp d’en face. C’est l’image du miroir qui vient ainsi à l’esprit. À analyser les contenus, on constate une symétrie inversée entre les productions de l’Est et de l’Ouest. La figure de l’espion n’est pourtant pas en elle-même une création de la culture de guerre froide. Cette figure a pris une importance particulière dans les sociétés patriotiques et démocratiques depuis la fin du XIXe siècle, contribuant à redéfinir la délimitation entre le secret et la transparence. Comme le montre Alain Dewerpe, l’inflation du discours et des représentations de l’espion est à inscrire dans la construction historique de l’individualité contemporaine. Dans ce cadre, « l’espace imaginaire de l’espion est incommensurablement plus large que son espace réel ». En Union soviétique, la mise en place de la société nouvelle après la révolution et les résistances que cela a suscitées ont nourri le développement d’un imaginaire patriotique où l’espion occupe une place centrale, en particulier dans la deuxième moitié des années 1930. (Premiers paragraphes du chapitre)
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03420074
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, November 18, 2021 - 4:19:24 PM
Last modification on : Friday, April 29, 2022 - 10:12:38 AM
Long-term archiving on: : Saturday, February 19, 2022 - 7:37:42 PM

File

2008_Dullin_L-image-de-l-espio...
Explicit agreement for this submission

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-03420074, version 1

Collections

Citation

Sabine Dullin. L’image de l’espion dans la culture populaire soviétique des années 1950 : entre affirmation patriotique et valeurs de guerre froide. Jean-François Sirinelli; Georges-Henri Soutou. Culture et Guerre froide, Presses de l’université Paris Sorbonne, pp.89-102, 2008, 9782840505471. ⟨hal-03420074⟩

Share

Metrics

Record views

32

Files downloads

83