Quand l'Europe renie son passé - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Commentaire Year : 2004

Quand l'Europe renie son passé

(1) , (1) , , (1) ,
1

Abstract

Les sages qui gouvernent l'Europe ne se reconnaissent plus, même de loin, dans la démocratie de Périclès. Une parole attribuée au célèbre stratège athénien avait été placée en tête du projet de traités constitutionnels européens. Des esprits forts ont convaincu la quasi-totalité des ministres de l'Union réunis à Luxembourg qu'il fallait retirer cette référence douteuse. [Premier paragraphe]
Not file

Dates and versions

hal-03417670 , version 1 (05-11-2021)

Identifiers

Cite

Gil Delannoi, Alain Policar, Philippe Raynaud, Pierre-André Taguieff, Paul Thibaud. Quand l'Europe renie son passé : Sur le retrait de la citation de Périclès des traités constitutionnels européens. Commentaire, 2004, 27 (107), pp.800 - 802. ⟨10.3917/comm.107.0796⟩. ⟨hal-03417670⟩
15 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More