Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Shakespeare philosophe : stoïque ou sceptique ? : Stoïque ou sceptique ?

Résumé : Dans le cas de Shakespeare, le vide biographique est bienvenu car il ne nous détourne pas de l’histoire esthétique et morale qui se lit dans la suite des pièces, ces foisonnants essais grandeur nature. À la lecture de Shakespeare, comme en écoutant Mozart, toujours apparaissent les traces d’événements esthétiques intimes. Tous deux ont composé, écrit, comme un artisan se perfectionne et un caractère se forge. [Premières lignes]
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03416555
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, November 5, 2021 - 11:52:44 AM
Last modification on : Monday, February 14, 2022 - 5:12:02 PM

Identifiers

Collections

Citation

Gil Delannoi. Shakespeare philosophe : stoïque ou sceptique ? : Stoïque ou sceptique ?. Commentaire, Commentaire SA, 2000, 3 (91), pp.587 - 596. ⟨10.3917/comm.091.0587⟩. ⟨hal-03416555⟩

Share

Metrics

Record views

14