Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Peut-on (encore) penser le global à partir du rural ? Réflexions d’un politiste

Résumé : Au début des années cinquante jusqu’aux années quatre-vingt, le monde agricole et rural constituait un lieu privilégié pour la compréhension des transformations de la société française. Les élites rurales avaient toute leur place dans les débats en science politique et retenait toute l’attention des chercheurs penchés sur la France en changement. Le rural permettait de penser le global. Pour quelles raisons les élites rurales sont-elles restées impuissantes face aux évolutions de l’agriculture, de l’alimentation et du territoire ? Pourquoi le rural n’a-t-il plus été en phase avec le global ? Après avoir exposé l’âge d’or des études rurales, Pierre Muller s’interroge sur la capacité de la profession agricole à intégrer une nouvelle vision sociopolitique de la société française en lien avec le global et propose de donner aux études rurales l’attractivité nécessaire pour une plus grande mobilisation de jeunes chercheurs.
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03415906
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, November 5, 2021 - 7:32:33 AM
Last modification on : Tuesday, January 18, 2022 - 11:44:04 AM

Identifiers

Collections

Citation

Pierre Muller. Peut-on (encore) penser le global à partir du rural ? Réflexions d’un politiste. Economie Rurale, Société Française d'Économie Rurale, 2007, pp.105 - 109. ⟨hal-03415906⟩

Share

Metrics

Record views

10