La gauche et l’élection présidentielle - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Nouvelles Fondations Year : 2007

La gauche et l’élection présidentielle

(1)
1

Abstract

L'élection présidentielle de 2007 restera dans l’histoire électorale récente comme la troisième défaite consécutive de la gauche et du Parti socialiste. Au premier tour, Ségolène Royal a signé au nom du parti socialiste un score record de 25, 5 % qui s’approche de fort près de celui, historique, de François Mitterrand en 1981 (26, 1 %) et lave le mauvais souvenir du 21 avril 2002. Mais la portée de cette performance personnelle est limitée. Le 22 avril restera aussi dans la mémoire de la gauche comme son plus mauvais résultat depuis 1988, que l’on considère le rapport de force gauche-droite ou le niveau de ses candidats appartenant à la gauche de gouvernement. Dans ce contexte, la campagne de l’entre-deux-tours s’est soldée le 6 mai par une défaite cuisante de la candidate de la gauche. Ségolène Royal n’a pu remonter le 6 mai le handicap des résultats de son propre camp au premier tour. L’essentiel de sa défaite s’est joué le 22 avril (...).
Not file

Dates and versions

hal-03415896 , version 1 (05-11-2021)

Identifiers

Cite

Elisabeth Dupoirier. La gauche et l’élection présidentielle. Nouvelles Fondations, 2007, 7-8, pp.57 - 62. ⟨hal-03415896⟩
5 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More