Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

La violence dans la banque

Résumé : Les clients des agences bancaires se montrent parfois violent verbalement voire physiquement avec leurs interlocuteurs : quelle est l’origine de leur colère ? Le compte bancaire est un interprète de la situation économique des personnes : est-ce là qu’il faut chercher la source des mécontentements des clients ? Il nous semble au contraire que la banque produit une violence spécifique car elle dit des normes de l’argent et produit sans cesse des évaluations de ses clients. Les clients qui formulent des demandes à la banque se trouvent dans une situation de dépendance qui les oblige à attendre le résultat des évaluations. La violence est double : elle est issue de la procédure et des enjeux de la demande. En outre, la justice des épreuves est parfois contestée : la banque agit-elle pour faire respecter le bon ordre monétaire ou simplement pour tirer profit de ses clients ? Les clients trouvent cependant des moyens de résister à la violence de la banque. Le conflit ouvert est en réalité peu fréquent, les clients lui préfèrent souvent la mise en retrait ou le mensonge, moyen de contourner l’épreuve. Le dernier moyen de résistance est la négociation qui place les clients à égalité avec la banque. Ils expriment alors leur capacité à supporter la mise en forme bancaire d’eux-mêmes et de leurs demandes. En échange, ils attendent de la banque qu’elle prouve la justice et la cohérence de ses actes.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03415712
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, November 5, 2021 - 12:58:51 AM
Last modification on : Saturday, November 6, 2021 - 3:42:16 AM

Identifiers

Citation

Jeanne Lazarus. La violence dans la banque. Congrès de l'Association de Française de Sociologie (RT12), Apr 2009, Paris, France. ⟨hal-03415712⟩

Share

Metrics

Record views

15