Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Les transformations de la fonction publique

Résumé : La fonction publique constitue en France une véritable institution, définissant un ordre social particulier qui exige des comportements codifiés. L'appartenance à la fonction publique est également le signe d'une différence dans le monde salarial puisque le fonctionnaire est un salarié « à statut », protégé pendant longtemps des effets du marché. Les années 2000 ont vu le modèle français de fonction publique s'aligner sur la réforme managériale et libérale qui a touché tous les pays industrialisés. À partir de 2007, une politique de refondation de la fonction publique est lancée dont l'objectif était de banaliser le fonctionnaire sur le champ salarial en le « privatisant » de diverses manières. La politique de la fonction publique n'obéit cependant pas uniquement à des injonctions économiques. En France, elle est aussi le produit d'une demande sociale forte de service public, elle s'appuie sur des hiérarchies sociales internes très corporatisées et elle génère ou affronte des engagements politiques typés. La transformation de la fonction publique n'est donc que partielle.
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03415474
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, November 4, 2021 - 10:15:24 PM
Last modification on : Tuesday, January 18, 2022 - 11:44:04 AM

Identifiers

Collections

Citation

Luc Rouban. Les transformations de la fonction publique. Olivier Galland; Yannick Lemel. La Société française : un bilan sociologique des évolutions depuis l'après-guerre, Armand Colin, pp.201 - 225, 2011, 9782200257569. ⟨hal-03415474⟩

Share

Metrics

Record views

9