Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les juristes et la IIIe République : Note critique

Résumé : « Les professions juridiques ont été pratiquement négligées par l’histoire sociale contemporaine alors que l’étude des milieux de robe occupe une place de choix en histoire moderne. » Ce constat très juste fait par l’historien Christophe Charle en 1989 semble aujourd’hui enfin relever du passé. En effet, juristes, politistes, sociologues et historiens ont progressivement, non sans différences, abordé ce vaste champ et des publications collectives ou individuelles permettent de faire un premier bilan des résultats de ces recherches. Si les juges et les avocats ont été au coeur de plusieurs travaux, les professeurs de droit ont longtemps été très méconnus. L’étude de leur doctrine restait limitée aux spécialistes des disciplines juridiques, leur fonctionnement collectif intéressait peu les sociologues, politistes et historiens. Une série de publications récentes permet de dresser l’inventaire des progrès de nos connaissances sur ces sujets. [Premier paragraphe de l'article]
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03415402
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, November 4, 2021 - 9:22:05 PM
Last modification on : Tuesday, May 31, 2022 - 2:42:03 PM

Identifiers

Collections

Citation

Alain Chatriot. Les juristes et la IIIe République : Note critique. Jean Jaurès cahiers trimestriels, Société d'études jaurésiennes, 2012, 2 (204), pp.83 - 125. ⟨hal-03415402⟩

Share

Metrics

Record views

8