Skip to Main content Skip to Navigation
New interface
Other publications

Les femmes sont potentiellement aussi violentes que les hommes

Résumé : L’historienne Elissa Maïlander, professeur associé en histoire contemporaine à Sciences Po, fait partie des chercheurs permanents du Centre d’histoire de Sciences Po. Elle s’intéresse notamment à l’histoire de la guerre et des violences de masse, qu’elle aborde sous l’angle du genre et de la sexualité. Une perspective qui éclaire l’histoire d’un jour nouveau et inattendu, comme en témoigne son travail sur la violence des femmes gardiennes dans les camps de concentration nazi. Entretien.
Document type :
Other publications
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03414859
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, November 4, 2021 - 4:43:10 PM
Last modification on : Thursday, May 12, 2022 - 3:16:02 AM

Identifiers

Collections

Citation

Camille Kaelblen, Elissa Mailänder. Les femmes sont potentiellement aussi violentes que les hommes. 2015. ⟨hal-03414859⟩

Share

Metrics

Record views

81