L'Europe mal-traitée : Refuser le pacte budgétaire et ouvrir d'autres persectives - Archive ouverte HAL Access content directly
Books Year : 2012

L'Europe mal-traitée : Refuser le pacte budgétaire et ouvrir d'autres persectives

(1) , (2) , (3) , (3)
1
2
3

Abstract

Le 2 mars 2012, un nouveau traité, pompeusement intitulé "Traité pour la stabilité, la coordination et la gouvernance" (TSCG), dit aussi "Pacte budgétaire", a été adopté par les chefs d'état et de gouvernement de la zone euro. Ce court traité est d'une importance capitale. Après Maastricht et Lisbonne, il constitue un acte III de l'histoire de l'euro, radicalisant de façon inédite les prncipes ordo-libéraux qui président, depuis son origine, à la construction de la monnaie unique. En paralysant les politiques budgétaires nationales, ce traité va plonger l'Union Euripéenne dans une austérité perpétuelle. Ne s'attaquant à aucune des causes de la crise actuelle, il risque d'aboutir à l'explosion de l'euro et à l'effondrement de la démocratie en Europe. Le moment est venu de le constater : ce traité ne peut être simplement complété, il doit laisser la place à de nouvelles fondations. En proposant une analyse détaillée et une critique serrée de ce traité , les économistes attérés poursuivent ce qui est leur vocation : mettre entre les mains des citoyens des éléments d'analyses leur permettant de se saisir du débat et de se faire entendre afin que nul ne décide de leur avenir à leur place. Ils avancent en conclusions des propositions qui affrontent les vraies questions posées par la crise de l'euro et ouvrent d'autres perspecives sociales, solidaires, écologiques.
Not file

Dates and versions

hal-03414118 , version 1 (04-11-2021)

Identifiers

Cite

Henri Sterdyniak, Thomas Coutrot, Dany Lang, Benjamin Coriat. L'Europe mal-traitée : Refuser le pacte budgétaire et ouvrir d'autres persectives. Editions les Liens qui Libèrent, pp.148, 2012. ⟨hal-03414118⟩
7 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More