Population aging and household savings How can the accumulation of capital be promoted? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue de l'OFCE Year : 2019

Population aging and household savings How can the accumulation of capital be promoted?

Vieillissement et épargne des ménages. Comment favoriser une meilleure accumulation du capital ?

, (1)
1

Abstract

This article focuses on the accumulation of household wealth and its transformation into productive capital in a context of an aging population. By drawing on negative observations made at two levels, first microeconomic then macroeconomic, a set of remedies is proposed. From a microeconomic point of view, the great accumulation and concentration of wealth by older people, combined with a low level of shareholding, can be explained mainly by strong precautionary behavior. To alleviate the financial uncertainty induced by the lengthening of the life span (decrease in the purchasing power of pensions, new expenses in the event of dependency, etc.), senior citizens who are averse to risk and ambiguity are adopting strategies of over-saving and investing in low-risk assets (life insurance, real estate). The macroeconomic finding confirms the historical rise in the weight of wealth in GDP and its low counterpart in productive assets. It also reveals a worrying fall in the net investment rate, which appears to be correlated with the decline in per capita productivity and the increased dependence on foreign investors for financing the national economy. A series of social, fiscal, financial and institutional remedies are envisaged. Taken together, they could reduce the financial uncertainties posed by a lengthening life expectancy, promote a better flow of wealth between generations and encourage the orientation of savings towards the long-term investment of assets in the national productive sector.
Cet article s’intéresse à l’accumulation de patrimoine des ménages et à sa transformation en capital productif dans un contexte de population vieillissante. S’appuyant sur des constats négatifs réalisés à deux niveaux, d’abord microéconomique puis macroéconomique, il propose enfin un ensemble de remèdes. D’un point de vue microéconomique, la forte accumulation et concentration de patrimoine par les seniors, associée à une faible détention d’actions, s’expliquerait pour l’essentiel par de forts comportements de précaution. Pour pallier l’incertitude financière induite par l’allongement de la durée de vie (baisse du pouvoir d’achat de la pension, dépenses nouvelles en cas de dépendance, etc.), les seniors averses au risque et à l’ambiguïté adopteraient des stratégies de sur-épargne et d’investissement dans des actifs peu risqués (assurance-vie, immobilier). Le constat macroéconomique confirme la hausse historique du poids du patrimoine dans le PIB et sa faible contrepartie en actifs productifs. Il révèle aussi la baisse inquiétante du taux d’investissement net, qui apparaît corrélée à la baisse de la productivité par tête, et la dépendance accrue du financement de l’économie nationale aux investisseurs étrangers. Une série de remèdes sociaux, fiscaux, financiers et institutionnels sont avancés. Combinés les uns aux autres, ils pourraient réduire les incertitudes financières posées par l’allongement de la durée de vie, favoriser une meilleure circulation du patrimoine entre les générations et encourager l’orientation de l’épargne vers des actifs investis à long terme dans le secteur productif national.
Fichier principal
Vignette du fichier
r161-ofce-vieillissement-et-epargne-des-menages-vtouze.pdf.pdf (922.94 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03403638 , version 1 (26-10-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

André Masson, Vincent Touzé. Vieillissement et épargne des ménages. Comment favoriser une meilleure accumulation du capital ?. Revue de l'OFCE, 2019, 1 (161), pp.225-286. ⟨10.3917/reof.161.0225⟩. ⟨hal-03403638⟩
83 View
32 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More