Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Des élections sans vainqueur

Résumé : Le 22 mars 1992 les Français ont voté deux fois, une première fois pour élire les 1880 conseillers régionaux au scrutin de liste à la proportionnelle à un tour, la seconde pour élire 2025 conseillers généraux au scrutin unino minal majoritaire à deux tours, dans les cantons venant à renouvellement. L'enjeu de ces élections, tout particulièrement celui des régionales n'est pas seulement local mais national. 37% des électeurs qui ont voté aux cantonales, 50% de ceux qui ont voté aux régionales disent l'avoir fait en pensant à la situation de la France plutôt qu'à celle de leur canton ou de leur région. Et la majorité d'entre eux (respectivement 57 et 65%) ont voulu par leur vote exprimer leur soutien ou leur opposition au gouvernement. A un an de l'échéance décisive des législatives de 1993, cette double consultation permet de prendre la mesure des changements intervenus depuis les européennes de 1989. Le nouveau paysage politique qui en est issu se caractérise par cinq traits. [Premier paragraphe]
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03399976
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Sunday, October 24, 2021 - 12:22:07 PM
Last modification on : Monday, March 14, 2022 - 4:14:03 PM

Identifiers

Collections

Citation

Nonna Mayer. Des élections sans vainqueur. French Politics, Culture and Society, 1992, 10 (2), pp.1 - 12. ⟨hal-03399976⟩

Share

Metrics

Record views

8