Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Performances scolaires, orientation et inégalités sociales d'éducation. Evolution en France en quatre décennies

Résumé : À un point de bifurcation (ou transition) donné du système éducatif, par exemple en fin de troisième, les écarts sociaux qui s’expriment dans la plus ou moins grande fréquence d’une orientation – ici, la seconde générale et technologique plutôt que la seconde professionnelle – tiennent à deux éléments : d’une part, l’écart des performances scolaires moyennes entre enfants des différents milieux sociaux ; d’autre part, la variation des décisions d’orientation, à performance scolaire similaire, entre milieux sociaux. Cet article présente l’importance relative de ces deux composantes au fil des parcours scolaires, dans le système scolaire de la France des années 1960 et dans celui des années 1990-2000. Les résultats convergent pour montrer, à la fin du collège comme à la fin du lycée, une augmentation historique de l’importance des performances scolaires dans la production des inégalités sociales de parcours. Cette augmentation est à mettre en lien avec le report intervenu dans la première sélection scolaire, de la fin de l’école élémentaire hier à la fin du collège aujourd’hui.
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03399930
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Sunday, October 24, 2021 - 11:30:24 AM
Last modification on : Tuesday, March 15, 2022 - 12:20:02 PM

Identifiers

Citation

Louis-André Vallet, Mathieu Ichou. Performances scolaires, orientation et inégalités sociales d'éducation. Evolution en France en quatre décennies. Éducation & formations, DEPP, 2012, pp.9 - 18. ⟨hal-03399930⟩

Share

Metrics

Record views

71