Paris/Texas : Les voies détournées de la « diversité » dans les filières d’élite de l’enseignement supérieur aux États-Unis et en France - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue internationale de politique comparée Year : 2017

Paris/Texas : Les voies détournées de la « diversité » dans les filières d’élite de l’enseignement supérieur aux États-Unis et en France

(1)
1

Abstract

Paris/Texas: The Indirect Promotion of “diversity” in U.S. and French Selective Institutions of Higher Education
The United States and France are generally viewed as polar opposites as far as the political legitimacy and legal validity of race-based classifications are concerned. Yet the programs set up since the mid-1990s by the University of Texas at Austin and Sciences Po reveal the convergence of U.S. and French affirmative action policies in selective institutions of higher education. That convergence relates both to the main justification adduced to support these programs—the benefits of “diversity”—and the instruments used—namely, a variety of substitution strategies based on the existing correlation between race and place. On both sides of the Atlantic, there is a rise of indirect affirmative action, the causes of which should be the object of future research.
Les États-Unis et la France sont conventionnellement décrits comme incarnant des modèles radicalement opposés quant au statut juridique et administratif des classifications raciales et la légitimité éventuelle de leur usage. Pourtant, l’étude des dispositifs mis en place depuis le milieu des années 1990 par l’Université du Texas à Austin et par Sciences Po révèle une convergence des politiques de discrimination positive américaines et françaises concernant l’accès aux filières d’élite de l’enseignement supérieur. Cette convergence a trait à la fois à la principale justification invoquée à l’appui de l’existence de ces programmes – les vertus de la « diversité » – et aux instruments mobilisés – diverses stratégies de substitution fondées sur la corrélation entre le facteur ethno-racial et le lieu de résidence. De part et d’autre de l’Atlantique, on observe donc un essor de la discrimination positive indirecte dont les déterminants demeurent imparfaitement identifiés.
Not file

Dates and versions

hal-03399703 , version 1 (24-10-2021)

Identifiers

Cite

Daniel Sabbagh. Paris/Texas : Les voies détournées de la « diversité » dans les filières d’élite de l’enseignement supérieur aux États-Unis et en France. Revue internationale de politique comparée, 2017, 23 (2016/1), pp.85 - 112. ⟨10.3917/ripc.231.0085⟩. ⟨hal-03399703⟩
15 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More