Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La crise du libéralisme en Europe centrale

Résumé : En Europe centrale, l’émergence parallèle dans la dissidence des années 1970 et 1980 du libéralisme et de l’affirmation de l’appartenance culturelle à l’Occident a préparé la fin de l’Ancien Régime communiste. Les deux récits, le « moment Havel » et le « moment Kundera », se complétaient dans la résistance au totalitarisme et dans les « révolutions de velours » de 1989. Société ouverte et identité européenne allaient de pair. Un quart de siècle plus tard, force est de constater que les deux éléments, et surtout leur complémentarité, furent remis en cause. Entre « démocratie illibérale » et crispation identitaire face à la vague migratoire, la dérive autoritaire et souverainiste en Europe centrale révèle une cassure au sein de l’Union européenne. Au-delà de la division Est/Ouest ressuscitée, c’est la remise en question du libéralisme d’après-1989 qui mérite d’être analysée. Elle comporte des spécificités centre-européennes, mais la montée des populismes et le rejet du libéralisme sont aussi des traits partagés dans le reste de l’Europe.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03399645
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Sunday, October 24, 2021 - 5:25:00 AM
Last modification on : Tuesday, January 18, 2022 - 11:42:04 AM

Identifiers

Collections

Citation

Jacques Rupnik. La crise du libéralisme en Europe centrale. Commentaire, Commentaire SA, 2018, 4 (160), pp.797 - 806. ⟨10.3917/comm.160.0797⟩. ⟨hal-03399645⟩

Share

Metrics

Record views

9