La culture habitée aux frontières du socialisme - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Annales. Histoire, Sciences sociales Year : 2013

La culture habitée aux frontières du socialisme

(1) , (1)
1

Abstract

This article examines the cultural shaping (through film and theater) of urban identities in Gorna Džumaja, a border city located in Pirin Macedonia, at the dawn of socialism. In a region that was at the center of Bulgarian, Macedonian, and Greek national conflict, thus rendering its future unpredictable, the establishment of socialism between 1944-1948 coincided with intense social and national engineering. Developments in the domains of cinema and theater offer a heuristic lens through which to view these processes, notably because of the educational and political role they were attributed. Exploring changes in the cultural environment, designated toponyms, and everyday life of cultural institutions offers new insight into the complex interplay between the pre-socialist and socialist periods. It also provides an oblique view of how the socialist city was fashioned through theatrical tours and ambulant cinema. Socialism thus emerges, beyond sovietization, as a product of transnational circulation. [Abstract]
Cet article se propose de construire en objet historique le rapport entre le fait urbain et les spectacles filmiques et théâtraux dans une ville-frontière de Macédoine du Pirin, une région où se heurtèrent les projets nationaux bulgare, macédonien et grec. La période retenue (1944-1948) voit l’instauration du socialisme coïncider avec une ingénierie nationale et sociale d’autant plus intense que l’avenir territorial de cet espace demeure incertain. Tenus par les nouveaux pouvoirs pour être des vecteurs prioritaires du façonnage des individus, le théâtre et le cinéma sont ici envisagés dans leur inscription spatiale, leurs assignations toponymiques, leurs matérialités agissantes afin de cerner les articulations entre périodes ante communiste et communiste. La « mise en objets » de spectacles, lieux de renégociation des hiérarchies sociales et de pouvoir, offre par ailleurs une perspective oblique sur la fabrique de la ville socialiste, négociée au fil de tournées et de caravanes cinématographiques, dans la comparaison avec d’autres entités urbaines et rurales. Le socialisme s’y dessine finalement en des circulations internationales ne se réduisant pas à une simple soviétisation. [Résumé]
Not file

Dates and versions

hal-03399560 , version 1 (24-10-2021)

Identifiers

Cite

Antonela Capelle-Pogacean, Nadège Ragaru. La culture habitée aux frontières du socialisme : (Gorna Džumaja, 1944-1948). Annales. Histoire, Sciences sociales, 2013, 68 (2), pp.391 - 427. ⟨10.3917/anna.682.0391⟩. ⟨hal-03399560⟩
7 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More