Hong Kong 1997-2014 : consolidation d’une identité politique - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Critique Year : 2014

Hong Kong 1997-2014 : consolidation d’une identité politique

(1, 2)
1
2

Abstract

Le 16 février 2014, une centaine de manifestants dévalaient Canton Road, une rue bordée de boutiques de luxe très appréciée des touristes chinois, pour demander au gouvernement d’interdire à ces derniers de visiter Hong Kong. Et certains d’agiter le drapeau colonial pour appuyer leur revendication. On peut certes discuter la représentativité de ces manifestants, mais ils révèlent l’existence d’une identité hongkongaise qui s’affirme contre la Chine. Ce mouvement est apparu au grand jour début 2012 et le plus frappant est que ses animateurs sont des jeunes, dont certains étaient encore enfants lors de la rétrocession de la colonie britannique à la Chine le 1er juillet 1997. Ces « nostalgiques » se mobilisent sur le net et sur les réseaux sociaux. Fin janvier 2012, ils avaient collecté 100 000 dollars de Hong Kong afin de dénoncer, sur une page entière du populaire Apple Daily, l’invasion des « sauterelles », terme qui sur le net désigne les continentaux . Qui eût pu imaginer que, quinze ans après la rétrocession du territoire britannique à la Chine, on assisterait à une telle expression de chauvinisme hongkongais ?
Not file

Dates and versions

hal-03399367 , version 1 (24-10-2021)

Identifiers

Cite

Jean-Philippe Béja. Hong Kong 1997-2014 : consolidation d’une identité politique. Critique, 2014, 8-9 (807-808), pp.640-654. ⟨10.3917/criti.807.0640⟩. ⟨hal-03399367⟩
12 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More