La social-écologie : une perspective théorique et empirique - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue française des affaires sociales Year : 2015

La social-écologie : une perspective théorique et empirique

(1)
1

Abstract

This article intends to start off with a synopsis of the theoretical and analytical approach of the socio-ecological approach, which aims at linking the social question and ecological challenges, by setting it within the wider issue of sustainable development. The social-ecological relationship is a dual one : on the one hand, there is social inequality, the increase in which over the last few decades is attested by several studies, and which feeds contemporary environmental deterioration and ecological crises through a certain number of transmission channels identified by the article ; in return, those same ecological crises worsen the social inequality that is partially responsible for their emergence by giving rise to fresh inequality that can be described as environmental, and of which a typology is offered here. The second part of the article chooses the challenge of environmental inequality to illustrate the relevance and usefulness of the socio-ecological approach for France. Four facets of French environmental inequality are identified : air pollution, habitat pollution, unequal access to natural resources (water, food, energy), and, finally, unequal exposure to natural risks. The second part ends with a review of the limitations of that research agenda, and of the obstacles that can stand in the way of its application in terms of public policy.
Cet article se propose, dans un premier temps, de présenter de manière synthétique le cadre théorique et analytique de l’approche social-écologique, qui vise à lier question sociale et enjeux écologiques, en la resituant dans la problématique plus large du développement soutenable. La relation social-écologique est à double sens : d’un côté les inégalités sociales, dont la montée ces dernières décennies est attestée par de nombreuses études, nourrissent les dégradations environnementales et les crises écologiques contemporaines via un certain nombre de canaux de transmission que l’article identifie ; en retour, ces mêmes crises écologiques aggravent les inégalités sociales qui les ont en partie fait naître en engendrant de nouvelles inégalités, que l’on peut qualifier d’environnementales, et dont on propose ici une typologie. Cet enjeu des inégalités environnementales est, dans la seconde partie de l’article, choisi pour illustrer la pertinence et l’utilité de l’approche social-écologique pour la France. On identifie quatre facettes des inégalités environnementales françaises : les pollutions de l’air, les pollutions du milieu, l’inégalité d’accès aux ressources naturelles (eau, alimentation, énergie) et enfin l’inégalité dans l’exposition aux risques naturels. Cette seconde partie se clôt par un passage en revue des limites de cet agenda de recherche et des obstacles qui peuvent s’opposer à sa traduction en termes de politique publique.
Not file

Dates and versions

hal-03399283 , version 1 (23-10-2021)

Identifiers

Cite

Eloi Laurent. La social-écologie : une perspective théorique et empirique. Revue française des affaires sociales, 2015, 1 (1-2), pp.125 - 143. ⟨hal-03399283⟩

Collections

SCIENCESPO OFCE
19 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More