Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Réformer la gouvernance de l’UE après la crise‪

Résumé : Les difficultés qu’a connues l’Union économique et monétaire (UEM) depuis 2008 ont révélé non seulement la fragilité économique de l’Union européenne (UE), mais aussi les faiblesses de son modèle de gouvernance. La sortie de crise pose plus que jamais la question du lien entre l’UEM et l’Union politique de l’Europe. Cette question n’est pas neuve. Elle avait déjà été posée lors de la négociation du Traité de Maastricht (1992). Il faut se rappeler qu’à l’époque, le gouvernement d’Helmut Kohl avait insisté pour que la Conférence intergouvernementale chargée de négocier l’UEM – que François Mitterrand avait tant voulu – se double d’une Conférence intergouvernementale sur l’Union Politique (voir Doutriaux/Lequesne, 2013). Ce lien est revenu ensuite de manière récurrente du côté allemand, consacrant ce que les économistes allemands ont appelé dans les années 1990 la « théorie du couronnement de l’UEM » (Krönungstheorie ; Guérot, 2012). L’argument est que la monnaie unique ne peut exister vraiment que si elle est au service d’une union politique de l’Europe, marquée par un gouvernement fédéral européen et une nouvelle légitimité parlementaire. Il s’agit en quelque sorte de la projection sur l’Union européenne de l’expérience fédérale de l’Allemagne.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03399277
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Saturday, October 23, 2021 - 11:30:57 PM
Last modification on : Tuesday, January 18, 2022 - 11:42:04 AM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Christian Lequesne. Réformer la gouvernance de l’UE après la crise‪. Regards sur l'économie allemande, 2015, pp.31 - 34. ⟨10.4000/rea.4764⟩. ⟨hal-03399277⟩

Share

Metrics

Record views

8