Skip to Main content Skip to Navigation
Directions of work or proceedings

Citoyennetés ordinaires. Pour une approche renouvelée des pratiques citoyennes

Résumé : Crise de la citoyenneté, ou cécité des observateurs ? Nous ne voyons plus toujours la citoyenneté telle qu’elle se pratique aujourd’hui, quitte à pleurer sur sa disparition. Ne s’agit-il pas plutôt de son renouvellement et de la pluralité de ses formes, que n’aide pas à saisir la sempiternelle référence à Jürgen Habermas ?
Une analyse anthropologique soucieuse des espaces, des lieux, des cadres à travers lesquels les citoyennetés contemporaines se transforment prend en compte les dimensions de l’interconnaissance, de l’émotion, de l’appartenance communautaire ou territoriale, du trouble, du conflit qui pèsent dans l’engagement civique effectif. Autant de « signaux faibles de la citoyenneté » qui, bien au-delà de l’échelle micro-locale ou de tout biais populiste, nous parlent de l’histoire, des représentations et de l’imaginaire du vivre ensemble, de l’idéal d’égalité, de la réalité des discriminations. Un ordinaire de la cité qui échappe à l’étude de ses lois, de ses institutions, de ses politiques publiques, mais qui est notre quotidien.
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03398901
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Saturday, October 23, 2021 - 4:17:08 PM
Last modification on : Tuesday, November 23, 2021 - 1:57:29 PM

Identifiers

Collections

Citation

Marion Carrel, Catherine Neveu, Gilles Leboucher. Citoyennetés ordinaires. Pour une approche renouvelée des pratiques citoyennes. Marion Carrel; Catherine Neveu; Centre de recherches internationales. Éditions Karthala, pp.328, 2014, Recherches Internationales. ⟨hal-03398901⟩

Share

Metrics

Record views

14