Skip to Main content Skip to Navigation
Books

Violence de la rente pétrolière. Algérie, Libye, Irak

Résumé : Dans les années 1970, grâce la rente pétrolière, l'Algérie, la Libye et l'Irak paraissaient engagés dans un processus de modernisation accélérée. Le pétrole était la bénédiction qui permettrait à ces États de rattraper leur « retard » économique. L'Algérie était un « dragon en Méditerranée », la Libye un « émirat » et l'Irak « la puissance militaire montante » du monde arabe. Sur le plan politique, le socialisme progressiste laissait penser que des transformations profondes s'opéraient : émancipation de la femme, urbanisation, scolarisation, augmentation de l'espérance de vie… Quelques décennies plus tard, la désillusion est cruelle. Le sentiment de richesse a entraîné ces pays dans des expérimentations voire des impasses politiques, économiques et militaires aux conséquences désastreuses dont ils peinent encore à sortir. Comment tout cela a-t-il été possible ? Ces pays peuvent-ils faire l’économie de réformes profondes sans risque d’explosion sociale ? L’UE peut-elle exporter ses normes et ses valeurs et protéger ses approvisionnements gaziers ? La première synthèse sur le sujet.
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03398457
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, October 22, 2021 - 11:24:55 PM
Last modification on : Tuesday, January 18, 2022 - 11:42:04 AM

Identifiers

Collections

Citation

Luis Martinez. Violence de la rente pétrolière. Algérie, Libye, Irak. Presses de Sciences Po, pp.229, 2010. ⟨hal-03398457⟩

Share

Metrics

Record views

29