Un espace postsoviétique en pleine mutation - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2009

Un espace postsoviétique en pleine mutation

(1, 2)
1
2

Abstract

L’espace soviétique était un espace migratoire à la fois coupé du monde extérieur et dynamique. En dépit des restrictions à la liberté de mouvement, plusieurs millions de Soviétiques déménageaient chaque année pour s’installer dans une autre région ou une autre république, attirés par de meilleurs salaires, ou pour effectuer leurs études ou leur service militaire. L’éclatement de l’URSS marque une rupture suivie de profonds bouleversements qui ont un impact immédiat sur le paysage migratoire. Il s’ensuit un « démêlage des peuples » (unmixing of population), selon l’expression de Lord Curzon, caractéristique de la fin des empires multinationaux. Les conf lits qui éclatent alors dans plusieurs des nouveaux États génèrent par ailleurs des f lots de réfugiés. La chute brutale et générale des PNB provoque à son tour des mouvements massifs de main-d’œuvre. L’espace migratoire se restructure en fonction de logiques différentes de celles qui prévalaient du temps de l’URSS. Certaines forces jouent en faveur de la Russie qui s’impose comme un pôle d’attraction, d’autres vont dans le sens de l’ouverture et de la diversification. Près de vingt ans après la disparition de l’URSS, quel bilan peut-on tirer ?
Not file

Dates and versions

hal-03398161 , version 1 (22-10-2021)

Identifiers

Cite

Anne de Tinguy. Un espace postsoviétique en pleine mutation. Christophe Jaffrelot; Christian Lequesne. L'Enjeu mondial. Les migrations, Presses de Sciences Po, pp.85 - 93, 2009, 9782724611311. ⟨hal-03398161⟩
3 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More