Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Les esclaves du sud des États-Unis

Résumé : Pendant les deux siècles et demi qui s'écoulèrent entre l'arrivée d'une vingtaine d'Africains en Virginie, en 1619, et les derniers coups de canon de la guerre de Sécession, en 1865, l'esclavage occupa une position centrale dans la société et l'économie des Etats-Unis. Il constitua une réponse à une demande pressante en main-d'oeuvre, en particulier dans le sud du pays, ou de grandes plantations de tabac, de canne à sucre, de coton apparurent dès le XVIIe siècle. Ce système de travail forcé fut étroitement associé à ces plantations, bien adaptées à un travail enrégimenté et à la culture coloniale à grande échelle. En ce sens, il représenta le moteur principal de la colonisation du continent nord-américain par les Européens. [Premier paragraphe de du chapitre]
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03398135
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, October 22, 2021 - 10:54:09 PM
Last modification on : Wednesday, October 27, 2021 - 4:17:11 PM

Identifiers

Collections

Citation

Pap Ndiaye. Les esclaves du sud des États-Unis. Le livre noir du colonialisme : XVIe-XXIe siècle, Éditions Robert Laffont, pp.120 - 131, 2003, 9782221092545. ⟨hal-03398135⟩

Share

Metrics

Record views

12