Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Une instrumentation ambiguë : La réforme de la politique bancaire en France et en Italie

Résumé : La finance constitue un terrain privilégié pour observer la transformation de l’action publique, voire le « changement de paradigme » dans les politiques publiques. En effet, les systèmes financiers de tous les pays à économie de marché ont connu des bouleversements profonds au cours des vingt dernières années, qui ont contribué à les faire converger. La tendance générale se caractérise par : un désinvestissement de l’État, là où il était très présent comme réglementeur, administrateur et/ou comme « joueur » ; une désegmentation des marchés bancaires et financiers à travers, par exemple, l’abolition des frontières entre activités de crédit classiques et activités d’émission de titres ou de gestion de portefeuille ; une désintermédiation financière, qui permet aux grandes entreprises de s’adresser directement aux marchés de capitaux sans passer par les banques pour leurs besoins de financement. [Premier paragraphe]
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03398098
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, October 22, 2021 - 10:49:12 PM
Last modification on : Tuesday, January 18, 2022 - 11:44:03 AM

Identifiers

Collections

Citation

Emiliano Grossman. Une instrumentation ambiguë : La réforme de la politique bancaire en France et en Italie. Gouverner par les instruments, Presses de Sciences Po; Presses de Sciences Po, pp.301 - 330, 2005, 9782724609493. ⟨hal-03398098⟩

Share

Metrics

Record views

6