Skip to Main content Skip to Navigation
New interface
Book sections

Le sentiment national en France

Résumé : Il y a quelques années, dans un article remarqué, Mattei Dogan annonçait le déclin des nationalismes en Europe occidentale, déclin qu’il mettait en relation avec la montée des valeurs individualistes, en particulier dans les catégories les plus jeunes et les plus instruites (...). . On soutiendra ici la thèse contraire, à savoir que le nationalisme ne disparaît pas il se transforme, et qu'il faut resituer les sentiments d’appartenance à la nation dans un contexte économique, politique, social. (...) On ne compte plus les publications sur les concepts de nation, de nationalité et de citoyenneté, la spécificité du nationalisme à la française ou les racines doctrinales du « national-populisme » incarné par le Front national de Jean-Marie Le Pen. Mais sur le sentiment national proprement dit, la manière dont les individus vivent leur appartenance au groupe-nation, les valeurs qui y sont associées, les facteurs qui la déterminent, il n’y a pratiquement pas d’étude, exception faite de l’enquête pionnière menée en 1962 par Michelat et Thomas sur les Dimensions du nationalisme, sans équivalent à ce jour. [Premier paragraphe]
Mots-clés : Sentiment national France
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03398032
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, October 22, 2021 - 10:39:48 PM
Last modification on : Monday, March 14, 2022 - 4:14:03 PM

Identifiers

Collections

Citation

Nonna Mayer. Le sentiment national en France. Encyclopedia universalis, Encyclopédie Universalis, pp.113 - 118, 1998, 9782852292413. ⟨hal-03398032⟩

Share

Metrics

Record views

59