Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

La mobilisation anti-Front national

Résumé : En dix ans le Front national de Jean-Marie Le Pen est passé de moins de 100 000 à plus de trois millions d'électeurs. Son succès même a provoqué en retour une contre-mobilisation dont le simple recensement de la presse nationale fait entrevoir l'ampleur. S'il laisse échapper les nombreuses micromobilisations locales, il fait apparaître les manifestations les plus importantes, celles qui ont constitué un événement et qui ont eu un retentissement national. De 1983 à 1992, on compte quelque 150 manifestations, provoquées par la tenue d'un meeting ou d'une manifestation du FN, par le passage de Jean-Marie Le Pen dans les médias ou par un procès intenté à un de ses membres, par des propos ou des écrits des dirigeants du Front national, ou par des actions racistes ou antisémites. [Premier paragraphe]
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03397943
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, October 22, 2021 - 10:20:11 PM
Last modification on : Monday, March 14, 2022 - 4:14:03 PM

Identifiers

Collections

Citation

Nonna Mayer. La mobilisation anti-Front national. Pascal Perrineau. L’engagement politique, Presses de Sciences Po, pp.335 - 358, 1994, 2724606485. ⟨hal-03397943⟩

Share

Metrics

Record views

6