Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Le vote des agriculteurs en 1988 : facteurs individuels, facteurs contextuels

Résumé : Grâce aux enquêtes de l'Observatoire interrégional du politique, on peut estimer à quelques 4% la proportion d'agriculteurs en activité dans le corps électoral inscrit. Si on compte les retraités elle passe à près de 7%. Si l'on ajoute ceux qui, sans être agriculteurs eux-mêmes, ont un père ou un conjoint agriculteur, un électeur inscrit sur cinq a au moins une attache avec les milieux agricoles. Malgré son déclin numérique la catégorie socio-professionnelle des agriculteurs garde donc un poids électoral considérable. L'enquête menée par le CEVIPOF au lendemain de l'élection présidentielle de 1988 permet de dégager les facteurs individuels et contextuels qui structurent son vote. [Premier paragraphe]
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03397703
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, October 22, 2021 - 9:14:26 PM
Last modification on : Tuesday, January 18, 2022 - 11:44:03 AM

Identifiers

Collections

Citation

Nonna Mayer. Le vote des agriculteurs en 1988 : facteurs individuels, facteurs contextuels. Bertrand Hervieu. Les Agriculteurs français aux urnes, Éditions L'Harmattan, pp.47 - 65, 1992, 9782738413680. ⟨hal-03397703⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles