2018 : l’impuissance collective face aux crises - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les études du CERI Year : 2019

2018 : l’impuissance collective face aux crises

(1)
1

Abstract

L’année 2018 a été placée sous le signe de crises migratoires au Venezuela et en Amérique centrale. Alimenté par l’effondrement de l’économie vénézuélienne, le drame humanitaire qui en découle et le désarroi suscité par la réélection de Nicolás Maduro, l’exode vénézuélien a été qualifié de plus grand déplacement de population de l’histoire de l’Amérique latine. Le Nicaragua a lui aussi connu une année noire, avec des manifestations contre son président Daniel Ortega réprimées dans le sang. Comme si souvent dans l’histoire de la région, les convulsions au Nicaragua se traduisent par des migrations vers le Costa Rica voisin. Parallèlement, des « caravanes » de migrants centraméricains ont tenté de se frayer un chemin jusqu’aux Etats-Unis, provoquant la colère du président Donald Trump...
Fichier principal
Vignette du fichier
2019-01-dabene-intro-etude-239-240.pdf (190.57 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03393483 , version 1 (21-10-2021)

Identifiers

Cite

Olivier Dabène. 2018 : l’impuissance collective face aux crises. Les études du CERI, 2019, 239-240, pp.5 - 10. ⟨hal-03393483⟩
33 View
9 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More