La “crise” de l’enseignement du français : qu’en dit la recherche ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Le Français Aujourd'hui Year : 2014

La “crise” de l’enseignement du français : qu’en dit la recherche ?

(1) , (2)
1
2

Abstract

Contrairement aux idées reçues sur la baisse continue de niveau, le laxisme délibéré des institutions ou les carences éducatives supposées des classes populaires, les acquis des sciences humaines insistent au contraire sur l’importance fondamentale de l’évolution du rapport entre temps disponible et contenus de formation prescrits (au collège le volume horaire alloué au français et aux langues vivantes et anciennes passe d’environ 13 heures dans la première moitié du vingtième siècle à 7h50 en 1989). Ces acquis permettent aussi de montrer que l’école reste un espace de compétition entre familles, voire « classes sociales », où les inégalités sociales se déplacent et se renouvèlent. Si aucune réponse simple ne peut être apportée à ces questions, il apparait toutefois prioritaire de définir plus précisément un socle de compétences communes et de donner à chaque élève des conditions de travail égales.
Not file

Dates and versions

hal-03393077 , version 1 (21-10-2021)

Identifiers

Cite

Marie Duru-Bellat, Kazutaka Kawamura. La “crise” de l’enseignement du français : qu’en dit la recherche ?. Le Français Aujourd'hui, 2014, 185, pp.85 - 88. ⟨10.3917/lfa.185.0085⟩. ⟨hal-03393077⟩
10 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More