Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications

Japon, l’éternel retour du Parti libéral-démocrate

Résumé : Le résultat des élections législatives japonaises du 16 décembre 2012 est à première vue paradoxal : c’est à Fukushima qu’a été lancée une campagne électorale qui a vu le retour au pouvoir – avec une très large majorité – du Parti libéral-démocrate (PLD), grande formation conservatrice et pro-nucléaire. L’alternance "historique" qui a vu le Parti démocrate du Japon (PDJ) remporter la majorité parlementaire en 2009 et mettre fin à la domination quasi-permanente du Parti libéral-démocrate sur le Japon depuis 1955, appartient désormais au passé. La déception a été à la hauteur des espoirs que celle-ci avait suscités. Yoshihiko Noda, troisième Premier ministre en à peine plus de trois ans, a eu beau repousser la dissolution promise à l’opposition pendant près d’un an, la chute de son parti dans les sondages s’est poursuivie de façon inexorable. La défaite a été sans appel : le Parti démocrate ne compte désormais plus que 57 députés contre 294 pour le Parti libéral-démocrate. Le nouveau Premier ministre, Shinzo Abe, a donc les mains libres pour mettre en œuvre son programme conservateur et nationaliste. [Début de l'article]
Mots-clés : Japon Vie politique
Document type :
Other publications
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03392771
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, October 21, 2021 - 8:43:52 PM
Last modification on : Wednesday, October 27, 2021 - 4:02:38 PM

Identifiers

Collections

Citation

Xavier Mellet. Japon, l’éternel retour du Parti libéral-démocrate. 2014. ⟨hal-03392771⟩

Share

Metrics

Record views

14