Salle de consommation de drogues à Paris : il n’y a pas mort d’homme ! - Archive ouverte HAL Access content directly
Other Publications The Conversation Year : 2016

Salle de consommation de drogues à Paris : il n’y a pas mort d’homme !

(1)
1

Abstract

Cela fait trente ans que la première « salle de consommation à moindre risque » (SCMR) a ouvert en Suisse et depuis, il n’y a pas eu mort d’homme (ni de femme, d’ailleurs). Littéralement, comme l’explique la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA), « aucune surdose mortelle ne s’est jamais produite dans les SCMR » [Premières lignes]
Not file

Dates and versions

hal-03392716 , version 1 (21-10-2021)

Identifiers

Cite

Luis Rivera Velez. Salle de consommation de drogues à Paris : il n’y a pas mort d’homme !. 2016. ⟨hal-03392716⟩
6 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More