Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications

Subventions électriques invisibles : le privilège beyrouthin

Résumé : Le Liban se classe parmi les pires pays du monde en termes de fourniture électrique. L’insuffisance de la production électrique se traduit par un rationnement qui atteint plus de 12 h/j dans une large partie du pays. Cette situation date de la guerre civile. Après une période d’amélioration grâce aux investissements dans de nouvelles centrales électriques et dans le réseau des années 1990, la situation s’est de nouveau dégradée à partir de 2006. Malgré le plan du ministre Gebran Bassil en 2010, peu d’améliorations ont été apportées, les investissements réalisés et les nouvelles capacités mises en ligne (en 2017) ne compensant pas l’augmentation de la demande, qui n’est satisfaite que grâce au développement de la génération privée...
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03392451
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, October 21, 2021 - 7:58:06 PM
Last modification on : Thursday, April 28, 2022 - 10:50:02 AM

Identifiers

Collections

Citation

Éric Verdeil. Subventions électriques invisibles : le privilège beyrouthin. 2018. ⟨hal-03392451⟩

Share

Metrics

Record views

7