Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications

La métropolisation, coupable idéale de la pandémie ?

Résumé : La diffusion très rapide du coronavirus à partir de Wuhan (Chine) par des connexions aériennes intercontinentales, en Asie, en Europe et en Amérique du Nord, illustre l’idée que la mondialisation facilite la pandémie. D’autres réflexions cherchent à relier cette diffusion à l’urbanisation planétaire et à ses différentes formes. Les foules denses de lieux typiquement urbains – comme les marchés ou les transports en commun – semblent avoir joué un rôle essentiel dans la diffusion initiale du Covid-19. À l’inverse, les images de villes vides, à l’arrêt, qui ont fait le tour du monde illustrent une suspension extraordinaire de l’urbanité et de ses logiques. La ville serait-elle alors doublement victime du Covid-19 : d’abord touchée par ses habitants puis dans ses logiques de fonctionnement ?
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03391985
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, October 21, 2021 - 5:56:00 PM
Last modification on : Thursday, April 28, 2022 - 10:50:02 AM

Identifiers

Collections

Citation

Éric Verdeil. La métropolisation, coupable idéale de la pandémie ?. 2020. ⟨hal-03391985⟩

Share

Metrics

Record views

52