Skip to Main content Skip to Navigation
Directions of work or proceedings

L’Autre Printemps 1968 – 50 ans après

Résumé : « Les enfants du siècle prochain apprendront l’année 1968 comme nous avons appris l’année 1848 ». En attendant de vérifier cette affirmation de Hannah Arendt, il est certain que l’année 1968 mérite, au même titre que 1848 ou 1989, d’être étudiée comme un des rares moments (non guerriers) au XXe siècle que l’on peut considérer comme véritablement transeuropéens et qui fut – à des degrés divers – vécu comme tel par les Européens. Il n’y a pas, comme en 1848, de diffusion ou de propagation d’une vague à partir d’un centre (Paris-Francfort-Vienne-Budapest-Prague). La simultanéité des mouvements de contestation et leur dynamique transnationale justifient cependant que nous les abordions de manière comparative et interactive. Partant du Printemps tchécoslovaque de 1968, le colloque n’avait pas pour objectif d’en faire l’histoire et de mettre l’accent sur ses particularités mais de le situer d’emblée dans une problématique de remise en question de l’ordre politique interne et externe (la division de l’Europe) pour explorer la circulation des idées et des logiques de contestation à la fois en Europe du Centre-Est (Varsovie, Prague, Belgrade…) comme des interactions et des malentendus qui ont pu se faire jour avec les mouvements qui se développèrent alors en Europe occidentale (Paris, Berlin-Ouest, Rome…)
Document type :
Directions of work or proceedings
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03387597
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, October 20, 2021 - 7:02:55 AM
Last modification on : Thursday, October 21, 2021 - 5:01:58 AM

Identifiers

Collections

Citation

Jacques Rupnik. L’Autre Printemps 1968 – 50 ans après. Jacques Rupnik. Les Dossiers du CERI, Sciences Po - CERI, pp.en ligne, 2018. ⟨hal-03387597⟩

Share

Metrics

Record views

9