Migration et pacte européen : à qui profite le statu quo ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles AOC [Analyse Opinion Critique] Year : 2021

Migration et pacte européen : à qui profite le statu quo ?

(1)
1

Abstract

Depuis le 1er janvier, de nouveaux garde-côtes et garde-frontières européens ont été déployés. C’est le premier effet visible du nouveau Pacte européen sur la migration et l’asile présenté en septembre par la Commission et discuté par le Conseil européen en décembre. Mais ce renforcement du contrôle des frontières, qui inquiète Human Rights Watch dans son Rapport annuel 2021 tout juste paru, laisse en suspend les détails du nouveau principe de solidarité qui doit lier les États membres, ainsi que la nécessaire réforme du règlement de Dublin. Malgré l’urgence, et les annonces en trompe-l’œil, c’est le statu quo qui persiste.
Fichier principal
Vignette du fichier
2021_Guiraudon_Migration et pacte europen.pdf (2.39 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

hal-03386049 , version 1 (06-12-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Virginie Guiraudon. Migration et pacte européen : à qui profite le statu quo ?. AOC [Analyse Opinion Critique], 2021. ⟨hal-03386049⟩
41 View
6 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More