Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications

Présidentielle 2022 : Le macronisme à la recherche de la méritocratie perdue

Résumé : L’annonce faite par Emmanuel Macron le 8 avril 2021 de supprimer l’École nationale d’administration (ENA) a suscité un très vif débat sur la question de la formation des élites de l’État en France. L’idée de relancer l’ascenseur social reste au cœur du macronisme des origines. La vague 12 (février 2021) du Baromètre de la confiance politique du Cevipof, menée en comparaison avec l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni, montre cependant que la proportion d’enquêtés français pensant que la méritocratie et que l’égalité des chances constituent des réalités est faible, quel que soit leur statut social. En France, la méritocratie constitue une promesse républicaine. À ce titre, la méritocratie ou l’égalité des chances ne posent pas que des questions relatives aux parcours scolaires ou aux critères de sélection des élites. Elles influent considérablement sur la représentation que l’on se fait de la société et des raisons d’être de jouer le jeu de ses institutions.
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03385247
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, October 19, 2021 - 2:14:05 PM
Last modification on : Tuesday, January 18, 2022 - 11:44:03 AM

Identifiers

Collections

Citation

Luc Rouban. Présidentielle 2022 : Le macronisme à la recherche de la méritocratie perdue. 2021. ⟨hal-03385247⟩

Share

Metrics

Record views

39