Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La refondation de l'industrie chimique française de l'azote au lendemain du traité de Versailles à travers le parcours de l'un de ses protagonistes : Georges Patart (X 1889)

Résumé : Cet article retrace de manière succincte la phase de refondation de l’industrie française de l’ammoniac de synthèse depuis le Traité de Versailles jusqu’au vote de la loi du 11 avril 1924 instituant l’Office National Industriel de l’Azote (ONIA), ouvrant la voie à la construction de l’usine de Toulouse sur une période de quatre années. La première production d’ammoniaque sortit exactement trois ans plus tard. Si l’article 297 du Traité stipulait que l’Allemagne devait concéder ses brevets aux Alliés, il apparut très vite que cette condition nécessaire n’était pas suffisante et qu’il fallait négocier avec les dirigeants de la société BASF, détentrice du brevet Haber-Bosch de fabrication synthétique de l’ammoniaque, pour le transfert effectif des procédés, pratiques complexes de cette fabrication. En outre, les débats qui opposèrent à la fois les chimistes, les dirigeants des principales entreprises chimiques privées et l’État français retardèrent la refondation initialement espérée à la fin du conflit d’une industrie qui accusait un retard important relativement à son homologue allemande qui de son côté se cartellisait, s’unissait et se développait. Dans cette description s’appuyant sur une littérature abondante, une place particulière est accordée à l’un des protagonistes de cet épisode de la reconstruction de l’appareil de production national, Georges Patart (X 1889), inspecteur général du Service des poudres et explosifs et chimiste, inventeur de la synthèse du méthanol, qui défendit très tôt le procédé Haber-Bosch et parvint à l’imposer comme choix national.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03380355
Contributor : Élisabeth Wolff-Maussion Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, October 15, 2021 - 2:48:27 PM
Last modification on : Tuesday, January 25, 2022 - 3:18:02 PM
Long-term archiving on: : Sunday, January 16, 2022 - 8:21:58 PM

File

10-171OFCE.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-03380355, version 1

Collections

Citation

Frédéric Gannon. La refondation de l'industrie chimique française de l'azote au lendemain du traité de Versailles à travers le parcours de l'un de ses protagonistes : Georges Patart (X 1889). Revue de l'OFCE, Presses de Sciences Po, 2021, Centenaire de la promulgation du Traité de Versailles (1920-2020). Regards croisés entre historiens et économistes sur les conséquences de la paix, 1 (171), pp.199-238. ⟨hal-03380355⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles