Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Transformer le droit en le décrivant : à propos de la « décriture du droit »

Résumé : Ce texte examine un phénomène de transformation du droit à partir d’un questionnement portant sur l’une de ses modalités d’existence : l’écriture. Cette écriture n’est pas seulement le fait d’un législateur ou d’un organe habilité à dire le droit. Les juristes produisent quotidiennement des textes pour les besoins de leurs diverses activités : interpréter, plaider, instrumenter, enseigner, décider… Ces textes sont, pour une part, délibérément descriptifs. Ils visent à indiquer par écrit le droit. Pourtant, en dépit d’une telle intention descriptive, intention par elle-même conforme à l’architecture institutionnelle de l’état de droit, la description écrite du droit transforme celui-ci, lui donne une autre forme. C’est ce phénomène que le présent article appelle « décriture », autrement dit, la réalisation continue de l’ordre juridique par l’écriture des juristes.
Mots-clés : Droit Juristes Décriture
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-sciencespo.archives-ouvertes.fr/hal-03230049
Contributeur : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Soumis le : mercredi 19 mai 2021 - 14:38:06
Dernière modification le : vendredi 30 juillet 2021 - 09:08:14

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Sébastien Pimont, Vincent Forray. Transformer le droit en le décrivant : à propos de la « décriture du droit ». Revue Generale de Droit, Wilson & Lafleur Itee, 2019, 49 (1), pp.269 - 290. ⟨10.7202/1062172ar⟩. ⟨hal-03230049⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

15